Las Pavas

J’ai essayé de résumer des situations qui sont immensément plus complexes en réalité que sur le papier, pardonnez-moi donc d’éviter certains détails, par mesure de sécurité autant que pour simplifier la compréhension.

PWS accompagne 5 communautés campesinas dans la région du Magdalena Medio: Las Pavas, El Garzal, Nueva Esperanza, El Guayabo et Bella Union. Toutes sont des communautés de paysans qui luttent pour leurs terres qu’on leur retire par la force et la violence. Leur lutte pacifique et non-violente pour leurs droits les plus stricts est appuyée par des associations de défense des droits humains, des avocats, des psychologues et des accompagnateurs internationaux. Malgré cela, leur situation reste précaire et leurs conditions de vie déplorables. Toutes subissent fréquemment des menaces voire des attaques directes et vivent dans une peur constante. Voici dans cet article le cas de l’une de ces communautés.

Continue reading

Entre troubles politiques et campagne électorale

L’ambiance est tendue depuis quelques semaines au Guatemala. Le 16 avril, la Commission Internationale contre l’Impunité au Guatemala (CICIG) a publié un rapport impliquant plusieurs officiels de l’Etat dans une structure de crime organisé au sein même du gouvernement, qui serait contrôlé par les offices douaniers. Il a été révélé que le secrétaire privé de la vice-présidente, aujourd’hui en fuite, n’est autre que le chef de ce réseau criminel. En outre, certains indices démontreraient que la vice-présidente et le président lui-même connaissaient l’existence de ce réseau et pourraient en être complices d’une manière ou d’une autre.

Ironie : La marche du 10 mai dans la région ixil pour la commémoration du deuxième anniversaire de la condamnation de Ríos Montt passe sous les guirlandes du Partido Patriota, parti politique de l’actuel Président ©Magali Grossenbacher/2015

Ironie : La marche du 10 mai dans la région ixil pour la commémoration du deuxième anniversaire de la condamnation de Ríos Montt passe sous les guirlandes du Partido Patriota, parti politique de l’actuel Président ©Magali Grossenbacher/2015

Continue reading

Opposition pacifique face à un projet d’exploitation minière

Le calme semble revenu dans la communauté de Nueva Esperanza, après 3 ans d’escalade de tensions entre ses habitants pacifiquement opposés à un projet d’exploitation minière et l’entreprise Minerales Victoria. Retour sur un des cas qu’accompagne l’ONG PROAH.

Nueva Esperanza © Christelle Genoud/2015

Nueva Esperanza © Christelle Genoud/2015

Nueva Esperanza est une communauté de 50 familles située au nord du Honduras, dans le Département d’Atlantida, bordant la côte caraïbe. Elle vit principalement des revenus de sa terre ainsi que des remesas, l’argent envoyé par les membres de la famille qui ont fait le dangereux voyage vers les États-Unis.

Continue reading

Colombie

La Colombie vit depuis plusieurs décennies une situation de conflit interne qui a entraîné le déplacement forcé de millions de personnes de leurs terres. PWS accompagne des communautés et familles de petits paysans dans le processus de récupération des terres dans le cadre de la loi d’indemnisation des victimes du conflit. La présence d’observatrices et observateurs internationaux permet d’éviter ou de limiter les incursions d’acteurs armés dans les villages et hameaux. Les communautés peuvent ainsi retourner à leurs activités quotidiennes et s’engager au sein d’associations pour faire valoir leurs droits. 

130608 11 Erste Reise (22)

Accompagnement protecteur en Colombie ©Anne Berentsen/2013

Depuis 2009, PWS accompagne en Colombie des communautés de petits paysans qui se trouvent dans un processus de lutte pour la terre. Ces démarches leur font encourir des risques élevés. Les menaces, expulsions et l’utilisation de la violence physique sont des moyens de pression très fréquemment utilisés en Colombie afin de préserver des intérêts politiques ou économiques.

PWS accompagne actuellement trois villages dans la région du Magdalena Medio, une région tropicale située dans la région centrale du cours du fleuve Magdalena. Deux de ces villages sont des cas emblématiques dans le cadre de la politique de restitution des terres aux personnes déplacées internes du gouvernement Santos. Ils sont de ce fait au coeur de l’attention publique colombienne.