Merci

Article de Julien Christe, Accompagnant international de droits humains de Peace Watch Suisse (PWS) au Honduras.

Tegucigalpa, Honduras

Maintenant que se termine mon travail au sein de Peace Watch Switzerland au Honduras et que le programme va fêter ses 5 ans d’existence, il me semblait intéressant de faire un petit bilan de ce qui a été accompli. Lors de ces 5 années, nous avons pu renforcer notre organisation et nous avons réalisé des centaines d’accompagnements. Lors de ceux-ci nous avons accompagné de nombreux procès, manifestations, événements et évictions. Cela a été parfois compliqué tant d’un point vue physique que psychologique. Voir des gens perdre leur maison, faire face à de fausses accusations et risquer des années de prison pour des crimes qu’il n’ont pas commis, être réprimés lors de manifestations en recevant des gazes lacrymogènes ou des tirs alors qu’ils exerçaient simplement leurs droits ou encore partager leur quotidien alors qu’ils doivent vivre en état d’alerte constant à cause des menaces qu’ils reçoivent est toujours difficile et fais naître en nous un sentiment d’impuissance et de rage.

Continue reading

La lutte de ADEPZA

Article de Christophe Egger, Accompagnant international de droits humains de Peace Watch Suisse (PWS) au Honduras.

Tegucigalpa, Honduras

Zacate Grande est situé dans le sud du Honduras, c’est une péninsule dans le golfe de Fonseca d’environ 7 kilomètres de long et 10 km de large, et elle est entourée de sept îles plus petites, la plus célèbre étant l’île du tigre. Pour ses belles plages et son beau temps, c’est une destination très courue de vacances au Honduras, et donc également des familles les plus puissantes du Honduras. Le plus grand conflit de Grande Zacate est celui de la propriété de la terre. Au fil du temps, cela a été un très grand conflit entre les habitants et les propriétaires fonciers. C’est pourquoi l’association «Direction générale de la récupération et de la titularisation des terres et de la libération des plages» a été fondée dans les années 2000 , puis, en 2008, a été transformée en ADEPZA, l’Association pour le développement de la péninsule de Zacate Grande.

Selon Pedro Canales, l’un des fondateurs de ADEPZA, tout a commencé avec la criminalisation de plusieurs compagnons à Zacate Grande. Il s’agit du modus Operandi des personnes influentes dans le pays, avec l’aide des autorités locales et nationales. Lors d’une tournée avec ADEPZA, nous avons pu observer plusieurs de ces conflits dans la région. Par exemple, dans la communauté de Playa Blanca, pour des raisons de pouvoir et d’obtenir le soutien des habitants, il y a un manque total d’attention de l’État. L’eau de la communauté est privatisée au profit d’un propriétaire foncier qui paie également l’école locale et ses enseignants. Dans le même temps, quelques kilomètres plus loin, la même famille privatise une petite île et sa belle plage qu’il y a quelques années était une plage très fréquentée par les habitants.

Continue reading

La sélection de la nouvelle Cour suprême et comment elle peut influencer l’avenir de la lutte

Article de Nicolas Schärmeli, accompagnateur international de droits humains pour PWS au Honduras.

Tegucigalpa, Honduras

Lorsque Xiomara Castro du Parti Libre a remporté, en alliance avec le Parti Salvador du Honduras, la présidence et a commencé à gouverner en janvier 2022, il y avait beaucoup d’espoir qu’il allait y avoir un grand changement au Honduras. C’est une chose que j’ai encore pu beaucoup voir à mon arrivée en juillet de cette année. Mais pour un changement systématique, il ne suffit pas de remplacer le gouvernement et l’exécutif, ce qui a pu se voir de plus en plus cette année. Les mêmes structures qui existaient depuis des décennies existent toujours. Comme la police, l’armée, la justice et une grande partie du pouvoir législatif. Dans cet article, je veux parler de la Cour suprême de justice (CSJ) du Honduras et de la façon dont les personnes que nous accompagnons dans notre travail sont affectées par elle.

Continue reading

“Notre lutte est juste!”

Article de Christophe Egger, observateur international des droits humains de Peace Watch Switzerland (PWS) au Honduras. Traduction : Equipe PWS Honduras

Tegucigalpa, Honduras

Une interview a été réalisée avec Abel Pérez, président de l’Association pour le Développement de la Péninsule de Zacate Grande (ADEPZA) et bénévole de la radio communautaire La Voz de Zacate Grande, sur les défis actuels de ADEPZA.

ADEPZA est une organisation qui lutte pour la défense du territoire et des biens communs dans la péninsule de Zacate Grande, au sud du Honduras. Ils disposent également d’une radio communautaire “La Voz de Zacate Grande” qui est devenue l’un des principaux outils de lutte pour la défense du territoire.

Continue reading

“Les droits humains à jour”

Article de Valeria Küttel, accompagnante de Droits Humains de Peace Watch Switzerland (PWS) au Honduras. Traduction au français : Equipe PWS Honduras.

Tegucigalpa, Honduras, novembre 2022

Perla, Pamela et Jorge se rencontrent sur une place publique. Ils font partie d’un groupe qui promeut le respect des droits humains dans leur communauté. Les trois amis discutent quand soudain la police apparaît, s’approche du groupe et leur dit qu’ils ne peuvent pas être là. Les accusés veulent connaître le motif de l’expulsion et font allusion à leur droit de se réunir. Bien qu’ils restent objectifs et pacifiques, les policiers commencent à les tabasser, arrêtent de force les trois amis et les emmènent au poste de police en garde à vue.

Cette scène pourrait se produire aujourd’hui ou demain dans une communauté au Honduras. Il n’est pas si improbable que des défenseurs des droits humains soient détenus, criminalisés ou pire tués sans raison. Heureusement, cette scène n’est qu’un extrait d’une émission de radio intitulée “Derechos Humanos al día”. L’émission de radio a été lancée par ProDeHonduras et est maintenant diffusée sur plusieurs stations de radio locales.

Continue reading

« Personne ne se suicide dans un commissariat ! »

Article de Mireia Izquierdo Prado, coordinatrice du programme d’accompagnement Aco-H de PWS. Traduction au français par l’équipe de PWS au Honduras. Tegucigalpa, Honduras

Une jeune femme de La Esperanza a été assassinée dans un poste de police après avoir été arrêtée en février 2021 pour avoir prétendument violé le couvre-feu imposé par le gouvernement afin « d’empêcher la propagation du Covid-19 ».

C’est ce que disent les paroles de la chanson d’une de mes chanteuses féministes préférées, Sara Hebe. Je n’aurais jamais imaginé qu’en tant qu’accompagnante des droits humains, j’accompagnerais un cas comme celui-ci, où la police de la ville de la Esperanza a détenu une jeune femme qui est apparue plus tard morte dans sa cellule, alléguant qu’elle s’était suicidée. Forcément dans ma tête ça résonnait : Personne ne se suicide dans un commissariat, non, Keyla ne s’est pas suicidée, la police l’a tuée. Et ils nous tuent; Ils nous tuent parce que nous sommes des femmes.

Continue reading

“Notre implication et notre mobilisation sont essentielles pour la construction d’un univers de droits, où notre force et notre ténacité sont fondamentales pour défendre, promouvoir et protéger les droits humains…”

Lors d’une conversation avec un militant hondurien des droits humains et de la communauté LGBTQI+

Tegucigalpa, Honduras

En août, j’ai rencontré Deninson Javier Escalante pour un entretien. Au cours d’une conversation qui a duré environ une heure, j’ai pu en apprendre davantage sur le travail du militant des droits humains. Il s’engage avant tout en faveur des droits de la communauté LGBTQI+ dont il fait lui-même partie.  Il est également actif dans plusieurs organisations et fait actuellement partie du conseil d’administration de l’ADISH (Asociación Diversa del Sur de Honduras) et collabore pour le Centre du développement humain (Centro de Desarrollo Humano) CDH.

Il me dit être en danger au Honduras pour trois raisons : Le fait même d’être jeune présente un certain risque. En outre, les militants des droits humains n’ont pas un statut facile et appartenir à la diversité sexuelle est également un danger. La stigmatisation, la criminalisation, le chantage, les menaces, la violence et même le meurtre par des gangs comme les maras ou par les forces de sécurité de l’État elles-mêmes sont la réalité quotidienne à laquelle est confrontée la communauté LGBTQI+ au Honduras.

Continue reading
Acompañamiento de PWS a COFADEH a monitoreo de situación de DDHH de migrantes en la frontera de Trojes (Honduras-Nicaragua).

Migration au Honduras

Article de Nicolas Schärmeli, accompagnant international des Droits Humains de PWS au Honduras.

Tegucigalpa, Honduras, septembre 2022

Légende de la photo : Accompagnement de PWS à COFADEH pour surveiller la situation des droits humains des migrants à la frontière de Trojes (Honduras-Nicaragua).

Milliers de honduriennes et honduriens essayent chaque année la migration aux Etats Unis. Pourquoi?

Continue reading
Acompgnement d’une organisation LGBTIQ+ hondurenne à la en la Corte Suprema de Justicia de Tegucigalpa.

Résilience

Article de Céline Weber, accompagnateur PWS International de Droits Humains au Honduras

Tegucigalpa, Honduras, août 2022

Légende : Acompgnement d’une organisation LGBTIQ+ hondurenne à la Cour Suprême de Justice à Tegucigalpa, Honduras.

Résilience, des organisations LGBTIQ+ au Honduras.

Continue reading