Le cas du génocide Maya Ixil Lucas García

Le procès contre Efraín Rios Montt, chef d’État guatémaltèque de 1982 à 1983, débutait en 2013. D’abord jugé coupable et condamné à 80 ans de prison pour génocide et crimes contre l’humanité, le militaire et ex-dictateur a été, par la suite de procédures juridiques tumultueuses, déclaré « mentalement inapte » à être jugé. Néanmoins, la juge Jazmín Barrios, dans une décision historique, a laissé un lègue important : la reconnaissance du génocide Maya Ixil.

Continue reading

La défense des droits humains au Honduras : Une lutte de tous les jours

Leer el texto en español

« En définitif, où commencent les droits humains universels ? Dans les petits endroits, près de la maison ; dans des endroits si proches et si petits qu’ils ne paraissent sur aucune carte […] Si ces droits ne signifient rien dans ces lieux, ils ne signifient rien dans aucun autre. Sans une action citoyenne coordonnée pour les défendre autour de nous, notre volonté de progrès dans le reste du monde sera vaine. »

Eleanor Roosvelt

Continue reading

Honduras : élimination ou normalisation de la violence faite aux femmes ?

Leer el artículo en español

Un jour de plus dans la lutte contre le machisme et le patriarcat. Un jour de plus où toutes les femmes du monde joignent leurs voix à l’unisson pour crier bien fort « ça suffit, ils nous tuent, nous agressent, nous violent… et nous n’en pouvons plus. Nous voulons que s’élimine tout type de violence (physique, psychologique, obstétrique, sexuelle, institutionnelle, de travail etc.) contre nous ».

Continue reading

GUATEMALA. Élections présidentielles et perspectives d’avenir pour la défense des droits humains

Dans un second tour marqué par un fort taux d’abstention (environ 58% d’après les estimations du Tribunal Suprême Electoral), le positionnement du successeur de Jimmy Morales, Alejandro Giammattei, est déjà au coeur des préoccupations des défenseur-e-s des droits humains guatémaltèques, notamment en termes de justice transitionnelle et d’extractivisme.

Continue reading

Namasigüe : Prochaine victime de l’extractivisme ?

Leer el texto en español

À Namasigüe, une municipalité du sud du Honduras, l’action prédatrice de la nature exercée par les industries extractives par le biais de l’installation de centrales photovoltaïques est au centre d’un conflit dans la région connue sous le nom de “Los Prados”. Un grand nombre de ces « centrales solaires » ont été installées sans informer les habitants de leur fonctionnement, dont les effets négatifs peuvent affecter la santé et les moyens de subsistance de leurs habitants sans négliger les dommages environnementaux causés à la flore et à la faune de la même communauté.

Continue reading

Les Tolupanes : Une tribu ancestrale qui lutte pour ce qui lui a toujours appartenu

Leer el texto en español

HONDURAS. La tribu Tolupane de San Francisco Locomapa fait partie intégrante des peuples ancestraux formant la diversité ethnique du Honduras. Ils sont établis dans les zones rurales des départements de Yoro et Francisco Morazan, depuis le XIIème siècle, et possèdent un titre de propriété ancestral pour ces terres datant de 1864. Malgré les nombreuses menaces, attaques et les massacres, ils exercent depuis toujours une résistance contre ces différentes formes de domination. Cette communauté s’est unie à la lutte que mène depuis 2008 le « Movimiento Amplio por la Dignidad y la Justicia »(MADJ).

Continue reading

Justice pour El Guayabo?

Diesen Text auf Deutsch lesen

COLOMBIE. Lorsque nous arrivons à Puerto Wilches le 6 février à 9 heures du matin, la chaleur nous frappe sans merci. Nous nous dirigeons vers le quartier général de la police, où l’audience sur l’expulsion prévue de la population de Guayabo doit bientôt commencer. Rodrigo revendique le territoire d’El Guayabo et a déjà tenté, avec le soutien de la police et des paramilitaires, d’expulser la population de Guayabo (voir entrée de blog du 7 juin 2018). Nous sommes accompagnés par la coordinatrice du PAS, Maritza, et Gabriel, l’avocat de la communauté d’El Guayabo. Continue reading

Vivre à l’ombre d’un barrage

Leer el texto en español

COLOMBIE. Depuis 2016, Pensamiento y Acción Social (PAS) et Peace Watch Switzerland (PWS) accompagnent les représentantes du mouvement social de défense des rivières Sogamoso et Chucurí, qui fait partie de l’organisation nationale Ríos Vivos. Les femmes accompagnées viennent de différentes communautés paysannes et de pêcheurs sur les rives de ces deux rivières, mais elles ont aussi un autre point commun : elles sont affectées par le barrage Hidrosogamoso.

Continue reading

L’alliance Pensamiento y Acción Social (PAS) – PWS fête ses 10 ans

Diesen Text auf Deutsch lesen

COLOMBIE. En mars 2009, il y a exactement 10 ans, le programme Peace Watch Switzerland (PWS) s’inscrivait en Colombie avec le soutien de PAS. Une équipe de volontaires PWS lançait le projet en Colombie avec mission d’accompagner les communautés de défenseur/euse-s des droits de l’homme, au cœur de leurs luttes. Depuis, des dizaines de volontaires ont suivi ces pas et des centaines de personnes ont bénéficié de leur accompagnement.

Continue reading