L’alliance Pensamiento y Acción Social (PAS) – PWS fête ses 10 ans

Diesen Text auf Deutsch lesen

COLOMBIE. En mars 2009, il y a exactement 10 ans, le programme Peace Watch Switzerland (PWS) s’inscrivait en Colombie avec le soutien de PAS. Une équipe de volontaires PWS lançait le projet en Colombie avec mission d’accompagner les communautés de défenseur/euse-s des droits de l’homme, au cœur de leurs luttes. Depuis, des dizaines de volontaires ont suivi ces pas et des centaines de personnes ont bénéficié de leur accompagnement.

Au cours des 10 dernières années, cette alliance a contribué à améliorer les conditions dans lesquelles ces communautés exercent leur travail de défense des droits humains. Tout d’abord, les volontaires ont pu observer, documenter et aider à diffuser les violations des droits de l’homme commises contre les communautés, en veillant à ce qu’elles ne passent pas inaperçues en Colombie ou en Europe. De plus, en faisant état des différents actes de violence dans ce pays, ils contribuent à sensibiliser les citoyen/ne-s et le gouvernement européen.

IMG_0440_JPG

Accompagnement au sein des communautés. © PWS 2017

10 ans après les premiers accompagnements, cette alliance reste indispensable pour le pays et les communautés. Malheureusement, la Colombie a vu se multiplier les attaques, les menaces et les assassinats dirigés contre des leaders sociaux sur l’ensemble du territoire national. La reconfiguration du conflit armé et les nouveaux différends nés suite à l’accord de paix avec les FARC ont rendu le travail des accompagnant/e-s toujours plus important. Les gilets verts ou « observateur/-trice-s de paix », comme on les appelle dans les communautés, sont indispensables. Ils contribuent, de par leur présence, à la construction de la paix dans ce pays auquel ils s’attachent durant les quatre mois de mission qui leur sont assignés.

En commémoration de ces 10 années, nous partagerons au cours du mois de mars les récits des communautés et des volontaires ayant participé au programme, afin de reconnaître l’importance de cette alliance pour les personnes qui l’ont vécue ; les liens humains qui ont été créés et les graines semées dans chacune des communautés.

Toutefois, tant PWS que PAS gardent l’espoir qu’un jour, cette collaboration devienne obsolète ; ainsi, tous les dirigeant/e-s et les défenseur/euse-s des droits de l’homme pourraient exercer leur travail dans la paix et la sérénité.

PAS/PWS, mars 2019


Image à la Une: Volontaires de PWS en Colombie, en route pour les communautés. © Guillaume Bégert 2017

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s