Départ pour la Colombie

Bonjour à tous,

Merci de votre visite et de votre intérêt!

Je m’apprête à partir pour 3 mois et demi en Colombie dans le cadre d’un projet de défenses des droits de l’Homme en tant qu’observatrice-accompagnatrice mandatée par l’association Peace Watch Switzerland. Je rejoins tout d’abord mon co-équipier Christof à Bogota, où nous aurons une formation sur plusieurs jours avant de rejoindre Barrancabermeja, le point de départ de nos sorties sur le terrain. Notre travail consistera en visites régulières dans différentes communautés vivant dans les régions rurales du Magdalena Medio.

Tout d’abord, une petite introduction, histoire de nous situer avec tout ça!

Peace Watch Switzerland – « Voir et être vu »

pws_logo

PWS est une association suisse qui envoie chaque année des observateurs des droits humains au Mexique, Guatemala, Honduras, en Colombie et en Israël/Palestine. Leurs objectifs sont de soutenir les organisations de défense des droits humains locales, plus précisément des personnes qui luttent dans leur propre pays pour faire respecter les Droits de l’Homme et qui sont malheureusement bien souvent victimes de menaces, d’attaques voire de meurtre, et de mettre en place une observation afin de protéger la population civile. La présence continue sur le terrain d’observateurs-accompagnateurs étrangers permet en effet d’être témoins de la situation, de donner une voix à ces personnes qui ne sont pas entendues (ou écoutées) par les autorités. Cette présence dissuade également les attaques ou les tentatives d’expulsion de la part des groupes armés contre la population, puisqu’il leur serait très fâcheux de donner matière à être condamnés pour violation des droits de l’Homme devant des observateurs qui sont justement là, bloc-notes en main, pour relater de pareils incidents à des autorités compétentes. En résumé, l’observateur observe (oui oui!), note, accompagne et protège par sa présence non-violente les personnes qui s’engagent dans une lutte pacifique pour la justice, permet de restaurer un quotidien vivable pour celles-ci et évite que des violations des droits humains passent inaperçues.

La mise en place d’un accompagnement se fait toujours et uniquement sur la demande des personnes locales concernées, en collaboration avec des organisations partenaires locales et surtout, en adoptant une attitude neutre et impartiale. L’impartialité est un aspect extrêmement important, elle est le pilier sur lequel se fonde l’observation des Droits de l’Homme, sans quoi, le travail sur le terrain ne serait tout simplement pas possible.

Je vous invite à visiter leur site pour de plus amples informations: http://www.peacewatch.ch

Qu’est-ce que les droits de l’Homme?

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

L’article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme est bien connu. Celle-ci considère que la reconnaissance de l’égalité des Hommes est le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde. Tout individu doit avoir droit à la vie, à la liberté, à sa sécurité et à la justice. Cependant, de la théorie à la pratique, il y a un monde, le nôtre. L’esclavage, la torture, la détention arbitraire, les déplacements forcés sont autant de violations des droits de l’Homme, et nous savons tous qu’il existe bien des endroits sur Terre où tout cela existe encore. Notamment en Colombie.

Les communautés paysannes du Magdalena Medio souffrent de la menace constante de déplacements forcés, alors qu’ils habitent leurs terres de plein droit. En effet, des entreprises convoitent leurs terrains, pour la plantation d’huile de palme qui constitue notre Nutella du matin par exemple, et n’hésite pas à faire recours à des milices privées pour s’en emparer, par la menace ou la violence. Les observateurs se rendent donc sur le terrain pour créer un espace permettant à ces communautés de lutter pour leurs droits.

A la veille du départ, je n’ai pas encore assez d’éléments pour écrire un article sur la situation actuelle en Colombie, décrire avec précision les enjeux concernant les communautés accompagnées, mais tout cela viendra au cours des prochaines semaines.

Un des objectifs de PWS est également d’informer la population suisse de ce qu’il se passe afin de la sensibiliser. En vous y intéressant, vous rendez tout ce travail qu’effectuent les ONGs sur le terrain possible, vous permettez aux victimes d’avoir une voix qui aura été entendue. Merci pour ça!

Judith Bovard, sur le départ pour la Colombie, 17 avril 2015

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s